article-traitement-2

Comment l’infarctus du myocarde se produit-il ?

Comme toutes les artères de l'organisme, les artères du cœur (ou artères coronaires) sont exposées au vieillissement par le développement de « l'athérosclérose » : l'espace à l'intérieur de vos artères diminue en raison de l'accumulation de graisse, de cholestérol et d'autres substances dans leur paroi. Cette accumulation entraîne la formation d'une plaque et, si la paroi du vaisseau sanguin se déchire au niveau de la plaque, de petites cellules sanguines appelées plaquettes s'agrègent pour tenter de réparer l'artère en formant un caillot. Le caillot formé par les plaquettes peut réduire ou obstruer la circulation sanguine en direction du cœur, ce qui provoque un arrêt cardiaque.

Quels sont les symptômes de l’infarctus du myocarde ?

Durant la phase de développement de la plaque d’athérome, il n’existe aucun symptôme.

Un infarctus du myocarde se produit lorsque le muscle cardiaque se voit mal irrigué, car une ou plusieurs artères coronaires sont rétrécies ou bouchées par la plaque déjà bien développée. Le plus souvent, cela occasionne une douleur thoracique d'intensité variable. C'est le principal signe d'alerte.

La douleur thoracique est une sensation pénible au centre ou à gauche dans la poitrine. Cette gêne dure généralement plus de quelques minutes en continu, ou va et vient. Il peut s'agit d'une sensation de pression ou de congestion, ou d'une douleur. Elle peut également se traduire par des brûlures d'estomac ou une indigestion.

Autre symptôme d’un infarctus du myocarde : une gêne ou une douleur dans toute partie du haut du corps, notamment dans l'un des bras (ou dans les deux), au niveau du dos, des épaules, du cou, de la mâchoire ou de la partie supérieure de l'estomac (au-dessus du nombril).

Enfin, l'essoufflement peut être le seul symptôme, ou se produire avant ou conjointement avec la douleur thoracique. Cela peut se produire au repos ou lorsque vous faites un peu d'activité physique.

Quels sont les facteurs de risque ?

Outre le sexe, l’âge et l'hérédité coronarienne (c'est-à-dire l'existence chez un membre de la famille d'un antécédent d'infarctus du myocarde ou de décès prématuré), le vieillissement des artères est accéléré par divers facteurs de risque modifiables : le tabac, l'hypertension artérielle, le cholestérol élevé ou hypercholestérolémie, le diabète, la surcharge pondérale et l'obésité, la sédentarité, le stress, une consommation insuffisante de fruits et légumes, une consommation trop importante d'alcool. Pour agir sur ces facteurs, adoptez des comportements bénéfiques pour votre santé.

D’autres articles peuvent aussi vous intéresser !

 
Comprendre la maladie

Reprendre une vie normale après un infarctus

En savoir plus

Comprendre le fonctionnement de mon cœur

En savoir plus
Comprendre et gérer son traitement

Comprendre le rôle des médicaments sur votre ordonnance

En savoir plus

Quelques astuces pour bien prendre vos médicaments

En savoir plus