article-traitement-10

Soyez précis(e) sur ce dont vous avez besoin. Expliquez quelle sorte d'assistance vous souhaitez, parce que les gens ne le sauront pas automatiquement. Par exemple, vous pourriez vouloir que votre partenaire achète plus de fruits et de légumes et évite de manger des biscuits devant vous.

Expliquez également à vos proches les différents signes d'alerte de la crise cardiaque (douleur thoracique, irradiations, etc.)

En cas de douleur thoracique brutale et intense : appelez le 15 - SAMU ou le 112 (numéro pouvant être composé à partir d'un téléphone mobile verrouillé par un code) et attendre leurs instructions.

L'idéal est d'apprendre à vos proches les règles que vous devez suivre pour bien gérer la crise cardiaque :

  • l'objectif de chacun de vos médicaments ;
  • l'importance de bien prendre ces médicaments au quotidien ;
  • la nécessité de réduire au maximum les facteurs de risque cardiovasculaire :
    • arrêter de fumer ;
    • débuter ou poursuivre une activité physique ;
    • lutter contre la surcharge pondérale ;
    • adopter une alimentation saine et équilibrée
  • la nécessité de respecter les consultations fixées par votre médecin traitant et les spécialistes ; effectuer les prises de sang ou les examens complémentaires demandés.

Nos conseils de rétablissement après un infarctus du myocarde

L'objectif n'est pas de transformer vos proches en censeurs qui surveillent chacun de vos faits et gestes, notamment concernant la gestion des facteurs de risque cardiovasculaire. Il est d'être des partenaires de soins, des personnes qui vous aident lorsque vous rencontrez des difficultés, qui vous comprennent et ne vous accablent pas face à un comportement qui n'est pas celui espéré.

Par ailleurs, partagez vos émotions. N'oubliez pas que le soutien de vos amis et de vos proches peut atténuer le stress. Stress et infarctus ne font pas bon ménage. Partager vos émotions avec des personnes en qui vous avez confiance vous permettra également de découvrir de nouvelles manières d'obtenir une aide concrète de leur part.

Trouvez un mentor. Demandez à quelqu'un qui a déjà atteint votre objectif de partager ses conseils pour réussir.

Choisissez un partenaire pour atteindre votre objectif. Trouvez un collègue ou un ami qui partage votre objectif. Vous pourriez aller marcher ensemble, échanger des recettes saines, et vous soutenir l'un l'autre dans les moments difficiles.

Évitez la négativité. Si quelqu'un que vous connaissez dit ou fait des choses qui tendent à saboter vos bonnes intentions, ou si cette personne est simplement décourageante, envisagez de passer moins de temps avec elle. Voyez plutôt des gens qui vous soutiennent et sont motivants.

Enfin, donnez à votre tour. Le soutien est réciproque. Investissez dans vos relations et faites-en sorte que les autres sachent que vous êtes aussi là pour eux.

D’autres articles peuvent aussi vous intéresser !

 
Comprendre la maladie

Maladies cardiovasculaires : éviter la récidive

En savoir plus

Qu'est-ce qu'un pontage aorto-coronarien ?

En savoir plus
Bien manger

Quels sont les aliments bons pour le cœur ?

En savoir plus

Café et alcool : facteurs de risque cardiovasculaire ?

En savoir plus