article-traitement-7

Et le risque est bien réel :

  • Un patient sur sept présente une récidive de maladies cardiovasculaires dans les 12 mois qui suivent un infarctus du myocarde1.
  • La récidive peut survenir aussi bien sur la plaque d'athérome initiale (c'est le cas une fois sur deux2) que sur une autre plaque.

Que faire en cas de récidive ?

  • En cas de douleur thoracique ne cédant pas à la trinitrine, appelez le 15 (SAMU). Une douleur thoracique suspecte peut se traduire par une douleur intense constrictive « en étau » irradiant aux bras, aux mâchoires ou aux poignets, et survenant au repos ou à l'effort durant au moins 20 minutes3.
  • En cas de modification ou d'aggravation des symptômes de votre maladie cardiovasculaire, consultez votre médecin.

Comment prévenir la récidive et éviter une nouvelle crise cardiaque?

Respectez le traitement qui vous a été prescrit

Une fois la phase aiguë passée et le flux sanguin rétabli, un traitement au long cours vous a été prescrit pour vous soulager et éviter l'aggravation ou la récidive de l'infarctus, ou encore d'autres complications cardiovasculaires.

Prendre régulièrement votre traitement est compliqué lorsque vous allez mieux et pensez que le danger s'est éloigné. Mais pour éviter toute récidive, il est nécessaire de vous conformer précisément aux prescriptions de votre médecin.

Consultez régulièrement4

  • Votre médecin traitant : tous les 3 mois.
  • Votre cardiologue : tous les 4-6 mois la 1ère année puis une fois par an.

Agissez sur les facteurs de risque cardiovasculaire

Pour préserver votre avenir, il est important de corriger les facteurs de risque cardio-vasculaire qui ont déjà contribué à l’apparition de votre crise cardiaque, et augmentent maintenant vos risques de récidive.

  • Arrêtez le tabac si vous êtes fumeur.
  • Pratiquez une activité physique régulière modérée.
  • Adoptez une alimentation équilibrée et évitez l'alcool.
  • Contrôler votre poids, votre taux de cholestérol, votre hypertension et votre diabète.

Réadaptez votre cœur

Après un infarctus, il est important de ré-entraîner votre cœur à l'effort. Vous pouvez pour cela suivre un programme de réadaptation cardiaque, à l'hôpital ou en centre spécialisé. Cette réadaptation vous permettra de retrouver une activité en adéquation avec votre vie au quotidien.

Inscrivez-vous dans la durée

Maintenant, il va falloir maintenir le cap ! L'accident que vous venez d'avoir ne doit pas récidiver. Pour cela, l'adoption de nouveaux comportements s'impose. Mais l'important sera de les suivre au long cours...

 

1Steg PG et al. One-year cardiovascular event rates in outpatients with atherothrombosis; JAMA 2007; 297: 1197-206.

2Stone GW, et al. A prospective natural-history study of coronary atherosclerosis. N Engl J Med 2011;364(3):226-35.

3Friocourt P et al. Infarctus du myocarde du sujet âgé. La revue de Gériatrie. 2002 ; 27(4) : 277-88.

4HAS. Actes et Prestations – ALD n°13 Maladie coronarienne stable. Septembre 2016

D’autres articles peuvent aussi vous intéresser !

 
Comprendre la maladie

Comprendre le fonctionnement de mon cœur

En savoir plus

Qu'est-ce qu'un pontage aorto-coronarien ?

En savoir plus
Gérer ses émotions

Identifier les facteurs de stress et y faire face

En savoir plus

Objectif santé : Surmontez les moments difficiles !

En savoir plus