article-traitement-6

Qu'est-ce que c'est ?

Un pontage aorto-coronarien est une opération médicale qui peut se révéler nécessaire après un infarctus du myocarde. Il s'agit d'une intervention chirurgicale effectuée au bloc opératoire. Elle a pour but de rétablir la circulation de votre sang au-delà de l’obstruction de l’artère coronaire malade.

Pourquoi cette opération est-elle si courante ?

  • C'est l'une des opérations les plus efficaces pour résoudre les problèmes de rétrécissement des artères coronaires et d'obstruction du flux sanguin vers le muscle cardiaque.
  • Elle améliore l'approvisionnement en sang et en oxygène du cœur.
  • Elle soulage la douleur thoracique (angine de poitrine ou angor).
  • Elle réduit les risques de crise cardiaque.
  • Elle améliore les capacités du patient en matière d'activité physique.

Comment se déroule l'intervention ?

Lors de cette opération, les médecins vont créer une sorte de pont de communication permettant à votre sang de contourner le caillot qui lui fait obstacle. Pour ce faire, ils prélèvent un fragment de veine ou d'artère sur une autre partie de votre corps, puis l'implantent entre l'aorte (l'artère principale de votre corps) et l'artère coronaire affectée (bloquée), en aval de la zone rétrécie ou obstruée. Cette solution fait dériver le flux sanguin entre l'aorte et l'artère coronaire obstruée, ce qui permet de rétablir un flux satisfaisant pour le muscle cardiaque.

Plusieurs pontages peuvent être nécessaires, s’il y a plus d’une artère bouchée. L'opération requiert plusieurs jours d’hospitalisation.

Solutions alternatives

Même si elle conserve des indications spécifiques, cette intervention est fortement concurrencée par l’angioplastie, également nommée dilatation. Contrairement au pontage aorto-coronarien, l'angioplastie ne nécessite pas l'ouverture du thorax. Elle se base sur l'introduction d’une petite sonde dans une artère, soit au pli de l’aine soit au niveau du poignet.

En général, l’angioplastie est retenue lorsqu'il n’y a qu’une artère bouchée, ainsi qu'aux âges extrêmes de la vie (chez les seniors et chez les plus jeunes). Le pontage sera privilégié lorsque plusieurs artères coronaires sont obstruées.

En fait, la méthode à choisir est celle qui assure la solution la plus complète et la plus durable, pour vous.

Après l'intervention

Le pontage aorto-coronarien traite le rétrécissement des artères coronaires, mais pas l'origine de l’obstruction. Après l'intervention, vous restez potentiellement exposé au risque de développement de nouveaux rétrécissements. Une prise en charge attentive et définitive (médicaments, diététique, hygiène de vie) est donc essentielle pour éloigner les facteurs de risque susceptibles d'entretenir ou d'aggraver votre maladie.

D’autres articles peuvent aussi vous intéresser !

 
Comprendre la maladie

Infarctus du myocarde : mon parcours de soin

En savoir plus

Se faire aider par son équipe soignante

En savoir plus
Arrêter de fumer

J'arrête de fumer : comment arrêter de fumer pas-à-pas

En savoir plus

Test de dépendance au tabac : le test de Fagerström

En savoir plus