article-traitement-4

L'athérosclérose, une maladie diffuse et chronique

  1. L'espace à l'intérieur de vos artères peut diminuer à cause de graisses, de cholestérol et d'autres substances qui s'y accumulent pendant de nombreuses années. Peu à peu, des plaques graisseuses appelées « plaques d'athérome » se forment dans la paroi de vos artères. Ces plaques s'épaississent au fil du temps, gênant de plus en plus la bonne circulation du sang. Cette maladie, appelée « athérosclérose », évolue longtemps sans aucun symptôme, et les facteurs de risque cardiovasculaires (tels que le tabagisme, l'hypertension artérielle, les dyslipidémies et le diabète) favorisent le dépôt progressif de cholestérol dans la paroi artérielle, provoquant la formation de ces plaques d’athérome.
  2. L'accident se produit lorsqu’une plaque se déchire à l’intérieur de l’artère : on parle de rupture de la plaque d’athérome. Les plaquettes, de petites cellules circulant dans le sang, s'agrègent pour tenter de réparer l'artère, ce qui provoque une « thrombose », c'est-à-dire la formation d'un caillot sanguin. Celui-ci va obstruer l'artère et ainsi empêche le sang de circuler. Si c’est l’une des artères du cœur, les artères coronaires, qui se retrouve bouchée, cela provoque un infarctus du myocarde.
  3. Après, la maladie continue. Même si le flux sanguin a été rétabli par une intervention (angioplastie ou pontage), des lésions persistent et le risque de récidive (que ce soit sur la même plaque ou sur une autre plaque) est autant lié à de nouvelles lésions coronaires qu'aux séquelles de l'accident récent. Au long cours, le traitement chronique vise à prévenir ces récidives.

Les risques liés à l'excès de cholestérol

Le développement des plaques d’athérome est dû à plusieurs facteurs, mais la cause principale de l’athérosclérose est l'excès de cholestérol dans le sang, ou « hypercholestérolémie ».

Le cholestérol est un lipide (ou corps gras) indispensable à notre organisme. Par exemple, il est utilisé pour former les parois cellulaires et effectuer la synthèse de plusieurs hormones. Il est fabriqué à 75 % par notre foie, et notre alimentation nous fournit le reste.

Lorsqu'il est en excès dans le sang, il se dépose sur la paroi des artères, provoquant la formation de plaques d'athérome sur la paroi des artères, en particulier celles du cœur, du cerveau et des jambes. Un taux élevé de cholestérol dans le sang augmente donc les risques de maladies cardiovasculaires.

La progression du risque est silencieuse et les symptômes ne se révèlent que trop tard, lorsque l'accident survient. Hormis l’hérédité, le sexe et l’âge, il est possible de corriger de nombreux facteurs de risque cardio-vasculaire pour préserver votre avenir et éviter les récidives :

  • Nouvelles habitudes alimentaires plus saines
  • Activité physique régulière
  • Arrêt du tabac
  • Contrôle du poids, de l'hypertension artérielle et du diabète

D’autres articles peuvent aussi vous intéresser !

 
Comprendre la maladie

Qu'est-ce qu'un pontage aorto-coronarien ?

En savoir plus

Maladies cardiovasculaires : éviter la récidive

En savoir plus
Gérer ses émotions

Identifier les facteurs de stress et y faire face

En savoir plus

Objectif santé : Surmontez les moments difficiles !

En savoir plus