article-medicament-14

Arrêter votre traitement, c'est perdre le contrôle de la maladie et vous priver de guérison ou de stabilisation. C'est donc affronter la possibilité d'un nouvel accident coronarien avec ses risques immédiats d'arrêt cardiaque et de complications graves ou plus tardives d'insuffisance cardiaque, le cœur ayant été touché de manière plus importante. Même de simples pauses dans la prise de vos médicaments peuvent affecter votre santé cardiaque, voire provoquer un autre infarctus du myocarde.

Arrêter votre traitement, c'est aussi courir le risque de l'escalade thérapeutique : n'observant pas les résultats escomptés par le traitement prescrit, votre médecin peut décider de vous donner un ou plusieurs médicaments complémentaires ou de modifier votre traitement.

Si vous n'êtes pas rigoureux dans le suivi de votre traitement, nous vous conseillons d'en parler rapidement avec votre médecin traitant, votre cardiologue ou votre pharmacien. Votre équipe soignante est là pour vous fournir les meilleurs soins possibles, mais elle ne peut vous aider que si elle a connaissance de vos difficultés. Expliquez-lui vos raisons et vos arguments. Elle est à même de vous comprendre et de vous conseiller, et il existe sûrement une solution à vous proposer.

La réussite du traitement de votre maladie cardiaque ne dépend pas uniquement de vos médecins traitants ; elle dépend aussi largement de votre motivation et de votre endurance. Prenez soin de vous !

 

1Ho PM et al. Impact of Medication Therapy Discontinuation on Mortality After Myocardial Infarction; Arch Intern Med. 2006; 166: 1842-7.

D’autres articles peuvent aussi vous intéresser !

 
Comprendre et gérer son traitement

Comprendre le rôle des médicaments sur votre ordonnance

En savoir plus

Quelques astuces pour bien prendre vos médicaments

En savoir plus
Reprendre une activité

L'activité physique, ça donne bon cœur !

En savoir plus

La vie après un infarctus est-elle différente ?

En savoir plus