article-exercice-23

Quels sports puis-je pratiquer après un infarctus ?

Après une crise cardiaque, il est normalement conseillé de pratiquer un exercice physique régulier d'intensité modérée, au moins 5 fois par semaine pendant 30 minutes minimum1. Les sports d'endurance comme le vélo, la randonnée, la marche, la natation ou la course à pied sont particulièrement adaptés. En complément de ces activités d'endurance, vous pouvez pratiquer des activités de renforcement musculaire2 à raison de 2 séances par semaine.

Même si infarctus et activité physique sont compatibles et qu’il est conseillé de faire un peu de sport après un infarctus, les patients ayant eu une crise cardiaque doivent s'assurer qu'ils ne se surmènent pas. N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Et n'oubliez pas : lorsqu'il s'agit de pratiquer une activité physique, un peu est toujours mieux que rien ! Marchez dès que vous en avez l'occasion, préférez les escaliers à l'ascenseur et consacrez du temps à vos loisirs comme le jardinage ou le bricolage.

Puis-je me rendre au sauna ?

Le sauna peut vous être bénéfique : des séances régulières de sauna permettent de réduire la pression artérielle et la fréquence cardiaque, d'améliorer l'élasticité des vaisseaux sanguins et de renforcer le système immunitaire. En général, le sauna n'est pas interdit aux patients souffrant de maladies cardiovasculaires. Demandez toutefois à votre cardiologue ou votre médecin traitant de vous confirmer s'il vous y autorise, et à partir de quand.

Puis-je conduire après un infarctus ?

La voiture représente souvent notre indépendance… La bonne nouvelle est que la plupart des patients se remettent à conduire après un infarctus. Cependant, le délai avant de reprendre le volant varie suivant vos symptômes. Consultez votre cardiologue et, si vous êtes inquiet/inquiète, demandez à un(e) ami(e) de vous accompagner les premières fois. Et n'oubliez pas de mettre votre ceinture !

Quand puis-je retourner travailler ?

Si votre travail est très physique ou très stressant, il peut être recommandé de ne pas le reprendre après une crise cardiaque. Toutefois, la plupart des patients retournent travailler dans un délai de deux semaines à trois mois, suivant la gravité de la crise cardiaque.

Votre équipe soignante vous dira quand vous pourrez à nouveau travailler. Expliquez-lui ce que votre travail et vos horaires impliquent pour déterminer ensemble si vous devez envisager des modifications.

Le retour au travail peut vous donner le sentiment que vous contrôlez à nouveau votre vie et que les choses sont enfin à leur place, mais retourner dans le « monde réel » peut également paraître étrange après ce que vous avez traversé. Si vous êtes nerveux, discutez avec votre équipe soignante pour trouver des façons de gérer l'éventuel stress supplémentaire.

Si nécessaire, parlez aussi à votre employeur de vos besoins spécifiques et des options qui s'offrent à vous.

 

1Inserm. Activité physique. Contexte et effet sur la santé. Mars 2008.

2FFC. Après l'accident coronaire... Redémarrez. Informations et conseils pour une bonne réadaptation. Février 2009.

D’autres articles peuvent aussi vous intéresser !

 
Reprendre une activité

L'activité physique, ça donne bon cœur !

En savoir plus

Quelle activité physique pour un cœur en bonne santé ?

En savoir plus
Bien manger

Café et alcool : facteurs de risque cardiovasculaire ?

En savoir plus

Pourquoi manger sainement ?

En savoir plus