article-tabagisme-20

Arrêter le tabac est bénéfique pour la pression artérielle, l’absorption d’oxygène et les vaisseaux sanguins ainsi que pour le cœur. En outre, vous remarquerez vite les changements positifs dans votre vie quotidienne. Une respiration plus profonde et l’amélioration de votre condition physique en général amélioreront rapidement votre bien-être. Vous retrouvez meilleure mine, ferez des économies, améliorerez votre goût et votre odorat, éliminerez les mauvaises odeurs sur vos vêtements… Que des avantages !

Évaluez votre dépendance à la nicotine : test de Fagerström2

Le test de Fagerström sert à établir votre degré de dépendance à la nicotine.

Combien de temps après votre réveil fumez-vous votre première cigarette ?

Dans les 5 premières minutes 3
Entre 6 et 30 minutes 2
Entre 31 et 60 minutes 1
Après 60 minutes 0

Trouvez-vous qu'il est difficile de vous abstenir de fumer dans les endroits où c'est interdit ?

Oui 1
Non 0

À quelle cigarette de la journée renonceriez-vous le plus difficilement ?

La première le matin 1
N'importe quelle autre 0

Combien de cigarettes fumez-vous par jour, en moyenne ?

10 ou moins 0
11 à 20 1
21 à 30 2
31 ou plus 3

Fumez-vous à un rythme plus soutenu le matin que l'après-midi ?

Oui 1
Non 0

Fumez-vous lorsque vous êtes malade au point de devoir rester au lit presque toute la journée ?

Oui 1
Non 0
Total  

Résultat : degré de dépendance à la nicotine*

De 0 à 2 : pas de dépendance

De 3 à 4 : dépendance faible

De 5 à 6 : dépendance moyenne

De 7 à 10 : dépendance forte

*Pour toute question concernant ce test et notamment votre degré de dépendance à la nicotine, consultez votre médecin.

Aide au sevrage tabagique

Si vous avez besoin d'aide pour arrêter de fumer, vous pouvez avoir recours à plusieurs méthodes, et les combiner :

  • Aide non médicamenteuse :
    • Approche psychologique privilégiant le conseil individuel de différents professionnels de santé
    • Thérapies comportementales et cognitives (individuelles ou de groupe)
  • Aide pharmacologique : substituts nicotiniques (gomme, patch, pastille, inhalateur) et antidépresseurs

Demandez conseil à votre équipe soignante. Elle saura vous informer sur les méthodes adaptées à votre cas et les programmes de désaccoutumance se trouvant à votre disposition.

 

1Thomas D. Bénéfices cardiovasculaires du sevrage tabagique : revue. Bull Epidemiol Hebd 2011; 20-21: 236-9.

2Heatherton et coll. 1991, Fagerström 2012

D’autres articles peuvent aussi vous intéresser !

 
Arrêter de fumer

Arrêter de fumer peut sauver votre cœur

En savoir plus

J'arrête de fumer : comment arrêter de fumer pas-à-pas

En savoir plus
Comprendre la maladie

Qu'est-ce que la plaque d'athérome ?

En savoir plus

Angioplastie : on m'a posé un stent coronaire

En savoir plus